#05 TEST Echinacée : la plante qui booste l’immunité des chevaux avant l’hiver, stimule le système immunitaire et renforce les défenses des chevaux âgés.

C’est le moment idéal pour une petite cure d’Echinacée.

YouYou ami lecteur ! tu connais l’Echinacée? C’est le remède que les anciens utilisaient comme antibiotique. Des matins frisquets, une petite toux en début de travail, un nez qui commence à couler. Pour les chevaux en bonne santé c’est un plus, pour les vieux chevaux, c’est très conseillé ; notamment ceux touchés par le syndrome de Cushing et ceux qui ont des infections chroniques de type respiratoire ou cutanée.

Je parle bien de prévention ; si ton Poilu est déjà malade, tu prends sa température et tu appelles ton véto.

fleurs d'échinacée
Echinacéa Purpurea

Echinacea Purpurea ; et oui encore du latin, tu me connais ! C’est un peu son code barre en fait ! Cette belle plante des jardins renferme des principes actifs immunostimulant 😉 qui augmentent l’action des globules blancs en mode « danger y a un virus qui traine dans les écuries ». Certains globules blancs sont en fait « le samu » du métabolisme : quand tout va bien, ils roupillent. Si un microbe ou un virus essaye de rentrer dans le corps, ils sonnent l’alerte, se regroupent en bouclier sur la zone d’attaque et repoussent l’intrus. Ca, c’est quand tout va bien, mais parfois ce « samu » interne est fatigué et pas très réactif, il a besoin d’un remontant ; c’est là qu’intervient l’Echinacée.

Quand faire une cure d’Echinacée ?

Pour tous les chevaux ; avant l’hiver. Ensuite à chaque fois qu’il y a un virus qui traine dans les écuries ou dans un troupeau au pré. Selon les chevaux la cure et la posologie va être différente.

Combien de temps ?

  • 4/5 jours suffisent à valider l’équilibre du système immunitaire d’un cheval qui ne présente aucun problème ; on réveille juste le « samu » !
  • Une semaine à 10 jours pour les vieux chevaux et pour ceux qui toussotent un peu tous les hivers ; on vitamine le « samu » !
  •  Sur un cheval atteint de Cushing  ou de pathologies récurrentes on peut faire une semaine par mois d’Octobre à Avril. Leur « samu » est souvent sollicité pour répondre à des urgences ; dermite, fourbure, toux, emphysème. Il faut le booster régulièrement, mais jamais en continu.

Pas de longues cures, c’est un peu le fonctionnement de l’antibiotique.

Avec quel produit ?

bidon d'échinacea

Personnellement j’utilise l’Echinacée de chez NAF depuis plusieurs années, car elle est facile à doser, se conserve bien, les chevaux la prennent facilement soit dans la ration, soit en seringue. Il y a en plus un peu de souffre (msm) ; c’est un oligo-élément multi-usage.Il faut juste penser à secouer le bidon avant de s’en servir car la texture n’est pas très homogène.

Je la trouve chez Horse Planet qui distribue les produits NAF.

Petite précision sur la posologie indiquée, je n’utilise pas les doses de charges…Peut être si il y avait une infection avérée…

Je dois citer aussi l’Echinacée des laboratoires ESC, qui correspond bien à mon éthique : «  la plante et rien d’autre ». Il n’y a que de l’Echinacée ; la plante en brisures. Je n’ai pas eu l’occasion de l’essayer.

Tu vas me dire ; comment voir le résultat ?

ponette de 24 ans atteinte de la maladie de Cushing
ponette de 24 ans avec syndrome de Cushing sous Prascend et cure d’échinacéa une semaine par mois en hiver

C’est là que ça se complique, il s’agit là de prévention, donc on ne voit rien, juste un cheval pas malade !

Alors utile ou pas ?

  • Oui sur les vieux chevaux (à partir de 16 ans)
  • OUI sur les chevaux qui ont des petits ennuis respiratoires ou cutanés
  • DOUBLE OUI sur les chevaux atteints du syndrome de Cushing.

Sur un jeune cheval en forme cela ne présente pas forcément d’intérêt.

Dernier truc important, le système immunitaire ne se résume pas juste avec mon image du « samu » mais s’intègre aussi dans un organisme qui fonctionne avec des organes de filtration et nettoyage ( foie, reins, poumons, intestins) détoxifiés.

 L’Echinacée sera d’autant plus efficace que le cheval aura eu avant une cure détox.

Ami Lecteur, file voir le post #02 Détox ou Intox. 


2 réflexions sur “#05 TEST Echinacée : la plante qui booste l’immunité des chevaux avant l’hiver, stimule le système immunitaire et renforce les défenses des chevaux âgés.

    1. Bonjour Perrine,

      En effet je ne donne pas la dose dite « de charge » en préventif pour ne pas non plus exciter le système immunitaire pour rien. C’est pour cela que je parle juste de le réveiller. Du coup je préfère la posologie que NAF appelle « maintenance » et je fais une cure de 5 jours seulement. Si vous choisissez l’Echinacée en plante coupée comme chez AJC, en préventif maximum 10g/jour pendant 5 à 7 jours. J’espère avoir répondu à votre question. A bientôt sur le blog ou sur soundcloud: https://soundcloud.com/user-551138108/tracks Isabelle

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s